INSCRIPTION (Français) - - INSCRIPTION - DESCRIPTIF et COTISATIONS - - ACCES - - ANIMATEURS -- STATUTS - - HISTORIQUE

PRINTEMPS-ETE - - AUTOMNE - - RAQUETTES - - RENDEZ-VOUS - - PROCHAINE SORTIE - - RANDOS A VENIR - - SAMEDI -

mise à jour 28/03/10

L'activité "Randonnée Pédestre"

La randonnée est un loisir sportif accessible à tous. C'est une marche à pied sur un stade constitué de sentiers, de routes carrossables et de tout cheminement permettant le passage à pied (rochers, passerelles…) avec parfois l'usage des mains.

De tout temps, l'on pratiquait cette activité pour raison de survie, pour le commerce, pour raisons professionnelles, pour les visites et enfin pour le loisir. L'apparition des sentiers de Grande Randonnée date de 1947.

C'est une activité sportive à part entière dans lequel l'effort est recherché et qui produit un indéniable bien-être. Pour pratiquer, il faut seulement du courage, de l'enthousiasme, un minimum d'entraînement et un équipement correct.

L'entraînement

Il est indispensable si vous rejoignez un club en raison du niveau homogène des participants.

Se rendre d'un point à un autre éloigné d'un kilomètre constitue déjà un entraînement pour peu que s'installe une régularité. Exemple : aller chez des voisins, ou faire des courses… à pied. Régulièrement signifie tous les jours.

Augmenter la longueur de ses pas, ou augmenter un tant soit peu sa vitesse provoquent un effort de tout l'organisme, et une amélioration de ses capacités. L'objectif étant une certaine endurance, impossible si l'on marche en dilettante ou dans une salle des pas perdus…

Trois à quatre kilomètres à l'heure représente une vitesse qu'il n'est pas nécessaire de dépasser. Au-delà, c'est s'entraîner pour des marches forcées.

La course au trot (jogging) est un entraînement idéal, sous surveillance médicale (voir à ce sujet la page sur l'entraînement)

Les chaussures

Une paire de chaussures confortables constitue, avec le sac, l'équipement de base de tout randonneur. Choisissez une tige suffisamment montante pour protéger la cheville d'une torsion malencontreuse.

Deux autres critères doivent guider votre choix : un bon soutien de la voûte plantaire et le maintien du talon au fond de la chaussure. Un bon crantage de la semelle est également indispensable. Il ne s'agit plus d'évoluer sur un " billard " de bitume, mais sur des sols irréguliers et encombrés. De plus, on peut, à un moment ou à un autre, rencontrer un passage plus ou moins rocheux et la semelle doit être à même de pallier aux risques de glissades. Cuir de bonne qualité ou matériaux modernes : trouver un compromis entre l'article et les activités envisagées. S'adresser à un professionnel.

Le sac

Le choisir léger, pratique, confortable et permettant une bonne répartition de la charge. Privilégier les armatures internes, légères, préformées et amovibles. Elles permettent plusieurs positionnements du sac sur le dos. Choisir de préférence des bretelles larges qui éviteront le cisaillement des épaules.

Les poches extérieures ont leurs chauds partisans car elles permettent un rangement mieux compartimenté.

Le bassin constitue un support plus solide et mieux assis que les épaules. En adoptant un réglage bien équilibré entre bretelles et ceinture de hanches, on obtiendra une bonne répartition du poids, soulageant ainsi les épaules et évitant un surcroît de fatigue. Placer les objets les plus lourds près du centre de gravité du porteur, ce qui a pour effet d'équilibrer le sac (placer une tente en dessous du sac plutôt qu'à son sommet).

Prévoir un poncho qui protègera le sac et vous-même ou à défaut un couvre-sac ainsi qu'un sac-poubelle pour doubler l'intérieur.

Et la taille du sac ? Si l'on se contente de promenades faciles et courtes, un petit sac suffira. Toutefois, il vaut peut-être mieux prévoir que le virus de la randonnée risque de s'accrocher à des mollets revigorés, et qu'au bout de quelques sorties, on aura envie de s'évader un peu plus ! Il faut donc savoir qu'une capacité d'environ 25 litres sera nécessaire pour une randonnée d'une journée complète. Si l'on envisage un déplacement de plusieurs jours, c'est un contenant d'une cinquantaine de litres qu'il faut prévoir.

Le contenu du sac

Un minimum vital s'avèrera payant en toute circonstances, le voici :

Une trousse de secours comprenant quelques pansements et compresses stériles, un rouleau d'adhésif, une bande Velpeau et un antiseptique local, des ciseaux et une pince à échardes, un baume pour l'érythème (coup de soleil), un second contre les échauffements et un autre pour les petits problèmes musculaires. Selon les régions, un aspi-venin. Quleques comprimés contre les maux de tête, de ventre, etc. en fin un collyre, un thermomètre et un petit morceau de savon.

Un vêtement de pluie + une couverture de survie (très légère)

Une gourde remplie et des provisions selon la course envisagée.

...toujours prendre un p'tit Inca pour la route !

Une règle impérative doit être rappelée : le "paquetage" doit être avant tout efficace et, pour cela, il est indispensable de placer, sur le dessus du sac, les accessoires dont le besoin peut se faire sentir d'urgence. Pas question d'enfouir le vêtement de pluie et la trousse de secours.

Des renseignements plus pointus pourront être recueillis dans le " guide du randonneur " édité et mis à jour par la FFRP (http://www.ffrandonnee.fr)

L'hébergement

De nombreuses formules d'hébergement sont à la disposition des randonneurs. Les possibilités varient selon les régions, mais les Topo-Guides énumèrent celles existant sur l'itinéraire qu'ils décrivent. De plus, certains organismes et certaines organisations ou comités locaux fourniront aux intéressés toute la documentation nécessaire. Les formules proposées vont en général des gîtes d'étapes, refuges, auberges de jeunesse, campings etc. aux chambres d'hôtel. Mais si vous avez choisi de faire ça "à la dure" ou, plus simplement, de profiter de votre randonnée pour vous rapprocher encore un peu plus de la nature, il ne vous restera plus qu'à acquérir une tente. Là, aussi, il faudra choisir la mieux adaptée à l'usage auquel elle est destinée. Et devant le nombre pléthorique des modèles sur le marché, vous serez bien inspiré, pour un achat de cette importance, d'avoir recours à l'avis d'un vendeur-conseil du réseau recommandé par la FFRP.

La Sécurité

Futurs randonneurs qui avez peut-être déjà des fourmis dans les mollets voici quelques ultimes conseils de nature à éviter les surprises désagréables. Car il n'existe pas d'activité physique qui ne présente en retour certains désagréments. La plupart du temps, cependant, la majeure partie de ceux-ci aurait pu être évitée avec un minimum de précautions.

L'assurance

Que votre intention soit de randonner en groupe ou isolé, il est vivement conseillé d'adhérer à une association, union ou fédération de randonneurs dépendant de la FFRP. Outre la possibilité, si vous le souhaitez, d'effectuer de belles randonnées de groupe guidées par des animateurs brevetés et compétents, cette adhésion permettra surtout de bénéficier, pour une somme modique, de l'assurance fédérale couvrant la responsabilité civile à l'égard des tiers, les risques personnels et les frais de recherche, assistance et rapatriement, ceci même pour des randonnées à raquettes.

Préparation physique

Avant de se lancer dans le grand bain, un minimum de préparation physique ne sera pas inutile, surtout pour les sédentaires ayant suspendu toute activité depuis des lustres. Les personnes approchant la cinquantaine seront bien inspirées de consulter leur médecin qui vérifiera coeur et tension artérielle.

La préparation devra être progressive. Il peut-être utile, à certains de commencer des séances de gymnastique et d'assouplissements, des marches dans la nature et en terrain varié, du footing et, enfin, des séances de culture physique en salle ou en plein air. De bonnes habitudes dans la vie quotidienne pourront compléter cette préparations comme marcher au lieu de prendre la voiture, pour les courts trajets, et emprunter l'escalier au lieu de l'ascenseur.

Sur, le terrain

Vous voici à pied d'œuvre. Ici encore, quelques menus ennuis peuvent être évités avec un minimum de prévoyance.

Qui dit marche dit dépense physique. Cette dépense devra être compensée par une alimentation de qualité. Il faudra préférer un petit déjeuner copieux au café noir "sur le pouce". Tout au long de la journée, les fruits frais et secs, les noix, noisettes et amandes et les gâteries pour "coup de barre" (ou non) fourniront un combustible d'appoint de choix. Il faudra aussi boire de l'eau pour éviter la déshydratation. II est indispensable de manger avant d'avoir l'estomac dans les talons et de boire avant d'avoir du "coton" plein la bouche. Lorsque votre organisme vous envoie ces signaux de détresse, c'est qu'il a déjà brûlé sa ration normale et entamé ses réserves. Cette façon de procéder limitera nettement les coups de pompe et évitera Ie ennuis plus sérieux.

Au niveau des accessoires, la boussole risque de paraître un instrument superflu pour suivre un sentier balisé. Mais qui peut jurer qu'il ne se perdra pas un jour, ne se fera jamais surprendre par le brouillard ou plus simplement, n'éprouvera pas l'envie, une fois aguerri, de randonner par des sentiers non balisés ? C'est pourquoi une manipulation régulière, dès les premières sorties, permettra de se familiariser avec cet instrument, associé à la carte. Habitude qui se révélera à coup sûr payante un jour ou l'autre.

Fort de ces quelques conseils, et de ceux - plus nombreux encore - glanés dans un ouvrage spécialisé, le randonneur néophyte pourra s'élancer à la découverte des formidables joies qu'apportent un contact étroit avec la nature et la découverte de nombreux paysages, de nouveaux sites, d'autres façons de vivre. Peut-être même, enhardi par ses expériences, se hasardera-t-il un jour en montagne, sur un itinéraire non balisé ou même sur un sentier européen. Quel que soit son choix, on ne peut conclure ces propos qu'en lui souhaitant : Bonne randonnée !


Oxygène 74, Appt. 204 Helvetia 4, 107 rte d'Annemasse 74160 Collonges Sous Salève (France) téléphone 0033 450 95 96 89 ou 0033 682 03 55 42. Courriel : rando-74@wanadoo.fr ; Site Web : http://rando-74.pagespro-orange.fr

 RETOUR PAGE d' ACCUEIL...........